Trauma non résolu - Personnalité traumatique complexe

Au Centre de psychologie de la Cité, nous offrons des traitements spécialisés pour des personnes qui ont subi de la maltraitance durant l’enfance, l’adolescence et même l’âge adulte, ce qui peut inclure les agressions sexuelles, les abus, la négligence, la violence et l’intimidation (ou autre forme de maltraitance).

Le trauma complexe est un terme visant à décrire les difficultés relationnelles, affectives, comportementales et/ou identitaires qui peuvent provenir d’une exposition chronique ou répétée à des facteurs de stress interpersonnels traumatiques (aussi appelés traumatismes de type 2). Ces traumatismes sont très fréquents et affectent plus ou moins gravement la capacité de régulation des affects ainsi que le développement de la personnalité et de l’identité. En effet, suite à des traumatismes relationnels importants, une personne est à risque de développer toutes sortes de difficultés psychologiques : troubles dissociatifs, incapacité à faire confiance aux autres, agressivité cachée ou manifeste, répétition des éléments traumatiques dans des relations actuelles, passages à l'acte impulsifs, comportements d’automutilation, idéations ou tentatives suicidaires, prises de risque excessives, très faible ou fragile estime de soi, forte culpabilité et/ou honte, tendance à idéaliser l’agresseur, conduites de « revictimisation », passation du trauma à leur enfant, troubles somatoformes, troubles des conduites alimentaires, etc.

La recherche s’est principalement concentrée sur l’étude des traumatismes uniques qui entrainent généralement un état de stress post traumatique (ESPT). Les traumas complexes sont plus fréquents que les ESPT, mais ils passent souvent inaperçus, car les personnes ne font pas le lien entre leurs troubles actuels et les événements traumatiques subis. Au Centre de psychologie de la Cité, des recherches sont menées au niveau du trauma complexe et de son traitement.